Youp,

Il me semble assez opportun de commencer mes petites chroniques avec un article assez fédérateur qui va surement aplanir le terrain. C’est le fruit d’une fameuse recherche personnelle mais si tu trouves qu’il faut améliorer des choses ou en préciser d’autres, n’hésite pas à m’en faire part et on en discute. Le but, après tout, c’est bien d’avancer ensemble et je n’ai pas la science infuse ni une formation d’aromathérapeute 🙂

On retrouve les huiles essentielles dans un panel on ne peut plus large de préparations mais, au finish, ce sont souvent les mêmes HE qui pointent le bout de leur nez. Inutile dès lors de les multiplier dans un premier temps car on sait déjà faire une fameuse partie du job avec une bonne petite base de produits.

Alors, autant être claire à la base : le but n’est pas de faire un « top 10 » (ou 12, ou 13, …) car ça s’avère trop compliqué et surtout terriblement restrictif. C’est à toi de faire ton choix dans celles que je vais te présenter selon les utilisations que tu souhaites faire.

Quelles sont celles que j’utilise, affectionne, recommande aux copines qui souhaitent commencer à les utiliser au jour le jour ?

Je te propose un système assez simple qui perdurera sur le blog parce que je ne veux pas vous bombarder de dix-mille infos dans le même article. Je trierai les huiles essentielles en plusieurs rubriques selon mes propres utilisations.

Tu notes ? 🙂

maison et ménage naturel
santé, bien-être, remèdes, petits bobos
famille, femme enceinte, bébé-proof
les petits plus qui font du bien et plaisir

Je les développe tous par la suite mais voici en quelques mots et quelques conseils mon fameux … tadaaam …

« indispensable des huiles essentielles »

Lavandin

Cousine de la lavande, elle est décontractante, antispasmodique et cicatrisante. Je l’utilise surtout pour les bobos de la vie de tous les jours car on peut l’utiliser de façon cutanée en massages ou onctions. Elle est aussi sympa en diffusion et instaure le calme dans la maison (elle n’annule quand même pas les cris d’enfants, par contre).

Eucalyptus radiata

Antiseptique antibactérien et antiviral, il est le bienvenu tant pour une petite touche parfumée dans la maison que dans les diffuseurs de parfums. Ambiance hammam assurée tout en profitant de ses vertus.

 

Lavande aspic
Antiseptique
, bactéricide (elle les tue mais ne les prévient pas), elle est aussi fongicide et se montre redoutable avec les petits indésirables que nous pouvons rencontrer (mites, puces, acariens, lentes et poux …).Super souvent utilisée aussi pour le ménage pour ses vertus mais aussi car elle laisse une odeur géniale dans la maison (Marcel Pagnol sort de ce corps), elle fait partie de celles que tu adopteras pour ne plus les laisser partir !
Menthe poivrée Super stimulant, active sur les systèmes digestifs, nerveux, circulatoire, respiratoire, … Je l’utilise uniquement en diffusion, faiblement dosée et en soirée lorsque la petite est au lit car on l’évite avant 5 ans et pendant la grossesse. Pour le côté dépaysant, je préfère alors l’eucalyptus qui est plus large d’utilisation mais le parfum n’est pas le même. Elle « matche » assez bien en cuisine également (1 goutte dans une salade de fruits, effet wow garanti !)

 

Ravintsara Antiviral exceptionnel, fort expectorant, elle dégage aussi les voies respiratoires et traite tous types de refroidissements.

Elle est aussi anti-infectieuse, tonique et fluidifiant. Elle combat aussi les petits coups de mou du quotidien (dépressions, les fatigues nerveuses et corporelles).

Cannelle Alors celle-ci est aussi une des TOP-HE ! Vertus à foison : antiseptique, antibactérienne de combat, antivirale et fongicide du tonnerre, parasiticide, etc. Elle les fait toutes ! Je ne peux que reconnaitre ses qualités mais malheureusement je l’utilise très peu ou alors avec beaucoup de parcimonie car l’odeur est très puissante (et dérange surtout mon homme). On ne doit vraiment pas en mettre beaucoup pour profiter de ses bienfaits donc ça va encore.

Attention, elle peut être dermocaustique*

Citron Super antiseptique et antibactérien, l’HE de citron est aussi antivirale. Elle procure une odeur fraiche géniale dans la maison, « ça sent le printemps ! ». Elle est utilisée dans une majeure partie de mes préparations « ménage ».

 

Tea Tree Si il en faut une précieuse pour commencer, c’est celle là. Antibactérienne du tonnerre, fongicide, parasiticide, antivirale puissante, elle est de toutes les utilisations. Je l’aime beaucoup couplée avec la lavande pour les produits d’entretien. On la retrouve aussi dans beaucoup dans mes diffuseurs car elle est stimulante, tonique et paradoxalement apaisante.

 

Citronnelle Alors, on connait tous le pouvoir de la citronnelle sur les insectes qu’on adore style moustiques, moucherons, etc. Mais outre le fait qu’on l’adore en été pour ne pas se faire dévorer, on peut aussi lui trouver des vertus antiseptiques et antibactériennes. Personnellement je l’utilise peu pour le ménage parce que je trouve que ça sent l’anti-moustique mais c’est une question de goût. En été, en diffuseur intérieur et/ou extérieur, ça permet de profiter d’une bonne soirée sans entendre ce petit « bzzzz » siffler dans nos oreilles.

 

Thym Antibactérienne majeure à large spectre, elle est aussi antivirale. Le thym a linalol est lui parasiticide et sera le bienvenu également. Je l’utilise pour le ménage principalement.

 

Girofle Antibactérienne super puissante (avec la cape et tout et tout), elle est aussi top pour se battre contre les champignons et les parasites. Elle est également antivirale. Voilà une HE encore très appréciée pour ses vertus multiples mais que j’utilise également avec parcimonie car on n’apprécie pas l’odeur. Elle est à utiliser avec précaution car elle peut être dermocaustique*.

 

Camomille Anti-inflammatoire, désinfectante, apaisante et rassérénante, elle est top ! Je l’adore le soir dans notre chambre où elle est toute indiquée pour mon insomnie. Pratique également avec bébé en très faible quantité pour une diffusion, on l’évite cependant au début de la grossesse.

 

Pamplemousse Antiseptique aérien, je l’utilise surtout dans mon diffuseur du salon. C’est frai, c’est dépaysant, j’adore. J’en mets également dans mes produits ménagers car j’aime l’odeur. Maintenant, question de goût mais personnellement je ne sais plus m’en passer.

 

Geranium rosat Purifiante et régénérante, elle est sympa en diffusion dans la maison. Son parfum fleuri éloignera aussi les petits insectes indésirables et c’est tant mieux. Je l’utilise surtout couplée avec le citron ou la lavande.

 

Mandarine jaune & Tangerine Deux différentes mais qui se ressemblent (si on n’est pas trop puristes sur l’odeur somme toute différente). Je l’utilise pour une touche toute douce dans mes chambres, bureau, voiture, salon, etc. Elle est apaisante, relaxante, ça sent divinement bon et est tolérée même pendant la grossesse et avec bébé. Qu’est-ce qu’on attend pour se faire du bien ? Petit + : elle peut s’utiliser en pâtisserie, c’est génial !

 

Orange douce La toute douce ! Détente, déstressante, rassurante, dorlotante, digestive, fun et laissant glisser vers le sommeil, c’est une vraie petite maman au jour le jour. Ca sent bon, c’est pratique dans plein d’utilisations (soins corporels, diffuseurs, produits ménagers…) et je l’adore ! Un peu de tendresse n’a jamais fait de mal à personne 😉

 

Pin Sylvestre / ou Sapin Antiseptique super efficace, le pin est à avoir sous la main lors du ménage également.

Le sapin a les mêmes vertus mais s’avère moins antiseptique que sa cousine.

Voilà, j’en relève 17 pour le moment tout en sachant que je n’ai pas du tout commencé avec toutes celles-là, soyons honnêtes.

Si je dois en dégager quelques unes véritablement importantes (bio, de préférence), je dirais :

citron lavande tea tree
citronnelle ravintsara tangerine

Teasing … (oulala) A venir dans le prochain article : les huiles essentielles dans mon ménage au naturel.

Merci pour ta lecture attentive, j’attends tes retours.

Bonne journée,

Lily

 

Le petit encart « moralisateur » (soyons adultes et responsables)

Il est important aussi de rappeler/signaler que la grande force des huiles essentielles en fait également quelque chose de dangereux. Ne les utilise jamais pures ou du moins pas sans savoir. L’auto-médication, le dépassement des doses recommandées, … ce n’est pas à prendre à la légère.

Attention également lors des grossesses, premiers mois de bébé, médications importantes. Les HE peuvent s’avérer parfois toxiques et il faut y veiller. Aucun conseil donné ici ne doit se substituer à l’avis d’un médecin, c’est évident. Chacun son boulot 😉 (et je ne fournis pas non plus de certificat médicaux :p)

* Petit point sur les HE dermocaustiques comme l’HE de cannelle et l’HE de girofle : elle peuvent provoquer des irritations importantes de la peau et des muqueuses. Il est donc indispensable de très fortement la diluer et de ne pas les diffuser, sauf en association avec d’autres produits et en quantités infimes. En cas de doute, demande conseil à un professionnel compétent.

Pour plein d’infos supplémentaires, je vous conseille la littérature spécialisée (futur article ? mh …)  et moi, je reste toujours accessible à portée de clic 😉

Retrouve la fiche téléchargeable de cet article ici et celle des HE en cuisine ici