LILY CRAFT

Topo sur le liquide vaisselle naturel fait maison

Suite à plusieurs témoignages, expériences personnelles, commentaires très constructifs, il est temps de préciser 2-3 choses concernant l’efficacité du liquide vaisselle fait maison. Certains en sont tout simplement ravis, d’autres trouvent qu’il laisse un dépôt légèrement gras sur la vaisselle. Cela peut arriver … tentons d’y voir plus clair !

Est-il efficace ? Oui. Pourrait-il l’être davantage ? Oui.

J’ai largement travaillé sur ce point : j’ai effectué des tests, comparatifs, différentes recettes, nouvelles recettes
Sincèrement, cette recette reste le nerf de la guerre du ménage écologique fait maison. Il est très difficile de tomber sur THE holy merveilleuse recette.

… finalement il n’est pas non plus assez dégraissant et au final je préfère encore ma recette initiale. Ça me rassure, je n’avais pas bossé pour rien à la base :p

Je ne m’avoue pas vaincue mais là, je dépose l’éponge (ouulala quel jeu de mot de qualité ^^) momentanément et passe la main aux super nanas qui organisent des ateliers spécifiques 😉 (voir plus bas)

Quelles astuces pour rendre ma vaisselle super propre ?

J’ai personnellement testé deux astuces que vous m’avez soumises. Et elles fonctionnent !! Voilà donc deux vraies bonnes alternatives naturelles, zéro déchet, permettant une vaisselle super propre au naturel.

Ma préférence : Le savon de Marseille Marius Fabre

Hé bien oui ! THE must have jusqu’au bout ! Il suffit de passer son éponge ou son tawashi dessus et de frotter sa vaisselle. C’est très dégraissant, ça lave très bien tout naturellement. Comme quoi, la simplicité fait une fois de plus ses preuves.

Inutile de tourner autour du pot, c’est un produit magique. Ce n’est pas pour rien que nos grands mères en usaient des kilos et qu’on y revient progressivement.

Il existe en 2 versions sur la boutique du blog : le savon de Marseille blanc et le savon de Marseille vert.

Le vert est à l’huile d’olive et convient tout aussi bien pour la vaisselle que pour le reste. Il est toutefois plus souvent utilisé dans la salle de bains 😉

Le blanc est personnellement celui que j’utilise pour le ménage. Soyons transparents : il contient de l’huile de palme (certes vite décriée car il faut reconnaitre qu’elle est parfois produite de façon peu scrupuleuse) mais reste un savon avec un excellent pouvoir lavant, une saponification excellente et des résultats prouvés !

Qu’on se le dise, la production d’huile de palme est très critiquée mais que penser de la déforestation des palmeraies en comparaison des dégâts faits aux productions de coco et compagnie. Chaque nouveau produit dont les personnes deviennent fan crée le revers de la médaille. On ne peut pas être parfait sur tous les points.

J’utilise le savon de Marseille 600g blanc pour ma vaisselle car il est moins fort en odeur que le vert et ne laisse pas de parfum sur ma vaisselle. C’est peut-être psychologique mais ça compte pour moi ^^ Mais ça mousse donc le chéri accepte même de l’utiliser ! (naturel 1 – 0 principes)

Attention, tous les savons de Marseille ne se valent pas ! Marius Fabre offre une qualité et un respect de l’écologie de A à Z !
Le savon de Marseille bourré de trucs dégoutants vendus 2 francs 6 sous en grande surface avec l’appellation “savon de Marseille”, mieux vaut le laisser en rayon !
Il n’a généralement jamais croisé l’accent du Sud, n’a rien de naturel, rien de neutre, rien d’écologique et sera souvent synonyme de tuyaux encrassés et bourrés de glycérine ajoutée.
Bref : Marius, c’est mon pote et je t’invite à en faire de même 😉

L’ajout de liquide vaisselle écologique

Vous êtes 2 à m’avoir donné cette technique et elle s’avère assez utile même si elle risque de ne pas être totalement pro-zéro déchet. Il suffit d’ajouter à mon liquide vaisselle du produit vaisselle “industriel” écologique vendu en boutique bio, magasin nature ou autre.

Niveau proportions, vous me parlez de 10ml pour 100ml de produit final. 10% donc. Ca me semble respectueux de l’environnement dans une juste mesure. Maintenant, aller mettre du Dreft dans le liquide vaisselle fait maison, y’a une limite hein ^^

Certains bons magasins vendent du produit vaisselle en vrac. C’est l’occasion de tester, comme je l’ai fait, ce moindre mal écologique 😉

Le liquide vaisselle vendu dans le commerce (bio, respectueux ou non de l’environnement) contient des tensioactifs qui feront mousser le produit et apporteront un côté davantage dégraissant. Sache que ça n’est pas si bon que ça pour l’environnement car les tensioactifs sont produits de façon parfois plus greenwashing que green 😉 A bon entendeur … 😉

A quand une recette parfaite de liquide vaisselle ?

Et bien, je te propose de m’aider un peu et de proposer à la communauté qui lit ce blog tes astuces.

Dépose tes “trucs & astuces” et ta recette en commentaire.

Indique si elle fonctionne ou non et précise ce que tu as déjà testé ! Ca évitera peut-être des tests désastreux à certains. Autant faire profiter de nos expériences histoire que d’autres ne fassent pas les mêmes bourdes ^^

Merci en tout cas pour ta compréhension quant à cette recette. Je t’assure, j’y ai mis du coeur et je tenais vraiment à te fournir quelque chose de correct.

Sache que tu peux retrouver des ateliers où on t’apprend à faire du liquide vaisselle ! Gen (les ateliers de Gen) en propose ainsi qu’Alma Sana. Peut-être ont-elles la réponse ?

PSST, t’es curieux.se de savoir d’où vient le joli distributeur en verre blanc avec mon savon liquide ? Et oui, elle vient aussi de chez Kuishi Home <3 J’adore leurs produits et leurs valeurs ! Va faire un tour sur leur jolie boutique si ce n’est déjà fait 😉

20 réponses

  1. Bonjour, alors moi j’ai testé un liquide vaisselle maison qui marche plutôt bien.
    Il faut 50 gr savon d’Alep ou Marseille, 1 càs bicarbonate de soude, 1 càs vinaigre blanc, 1 càs cristaux de soude, 20 gouttes huile essentielle au choix et 0,8 litre eau bouillante. J’ai trouvé cette recette sur Savethegreen.fr. J’en suis satisfaite pour l’instant.

    1. Bonjour, j’ai tenté à peu près la même recette uniquement avec du savon noir liquide. Le résultat obtenu est trop liquide à mon goût. Je vais donc tenter de corriger en y rajoutant 50g de savon de Marseille pour voir ce que j’obtiens. Je n’ai pas utilisé de cristaux de soude mais du bicarbonate de soude. Les différentes recettes que j’ai lues préconise l’ajout de vinaigre blanc. Or, de nombreux commentaires indiquent que le mélange du vinaigre d’alcool blanc à du bicarbonate en annulent les effets. Quid??? Enfin, quant aux huiles essentielles, et là j’en suis sûr (parole du fabricant qui me fournit et lectures), il ne faut jamais les ajouter dans la préparation chaude au risque de voir la perte de leurs propriétés. Désolé si j’ai été long…

      1. Bonjour Jean-Luc, merci pour le partage d’infos utiles pour tout le monde. En effet, le vinaigre n’est pas indispensable dans cette recette. Malgré ce qu’on peut lire dans de nombreux livres, le bicarbonate et le vinaigre n’est pas un mélange judicieux. Cependant, la réaction effervescente peut parfois être utile. Je confirme aussi que les huiles essentielles sont à ajouter à la fin de la préparation.

  2. J’ai testé une nouvelle “recette” de savon vaisselle, j’ai simplement râpé mon bloc de savon de Marseille vert et j’ai mis deux cuillères à café de savon râpé dans mon évier d’eau chaude. Pour laver la vaisselle classique c’est vraiment top, à voir avec une vaisselle grasse

  3. Très intéressant ! j’espère que tu vas trouver la formule parfaite ! 😉
    Moi je le prend en vrac, en épicerie bio, au moins c’est zéro déchet, j’avais essayer d’en faire mais résultat bof bof…

  4. J’ai testé une recette trouvée sur internet et je trouve qu’elle fonctionne plutôt bien : 50 gr de savon de Marseille ou d’Alep, 1 cas de cristaux de soude, 1 cas de bicarbonate de soude, 1 cas de vinaigre et 800 ml d’eau bouillante. Je melange d’abord l’eau et le savon puis j’ajoute le reste et je passe la préparation au mixer.

  5. Yessss!!!
    On a une recette miracle qui mousse et tout et tout, avec des ingrédients 100% naturels et locaux, même pas besoin de savon de Marseille à l’huile de palme ;)))

    On vous explique tout durant l’atelier “Naturellement éclatant”

    A très bientôt!

  6. MP moi c’est cristaux de soude et savon de panama. parfait pour la vaisselle de tous les jours. pour des vaisselles plus grasses, même produit mais avec de l’eau quasi bouillante. j’en suis satisfaite!

  7. Super merci beaucoup pour cet article ! Je vais tester le savon de Marseille blanc, ton article m’a convaincu 🙂 ! J’ai testé le cake vaisselle, SCI+vinaigre+cristaux de soude+quelques gouttes d’HE. Il mousse bien, nettoie bien mais mon dieu que ça salit mon évier ! C’est une horreur ! J’ai l’air assez maniaque en disant ça, mais ce n’est pas pour rire. J’ai mon évier tacheté de petites gouttelettes blanches en permanence. Bref, le prochain liquide vaisselle, savon de Marseille blanc, oui MERCI ! Bonne soirée 🙂

  8. Bonjour, nous faisons très simple, juste du vinaigre mélanger à de l’eau. Notre lave-vaisselle ne fonctionnant plus, nous faisons la vaisselle à la main. J’ai mon pshiiit (Mélanie de vinaigre et d’eau), l’asperge la vaisselle avec et je lave. Pour les plats forts graisseux, je passe plusieurs fois avec le pshiiit. Véro

    1. Merci Véro pour ce commentaire. Comme quoi, l’efficacité du naturel fait encore ses preuves !
      PS pour ceux qui liraient son commentaire et auraient envie de mélanger savon de Marseille + vinaigre pour plus d’efficacité : cela ne fonctionne pas !
      Un dépôt gras résultant de la rencontre acide + base se formera et vous aurez une vaisselle toute grasse et horrible. A éviter !! Enfin, sauf si on aime frotter sa vaisselle des heures :p

  9. Et bien de mon côté, quasiment toutes mes préparations ‘biphasent’ malgré un mixage à chaud et/ou à froid (produit vaisselle, lessive et savon pour les mains)…
    Certaines recettes disent de porter l’eau à ébullition pour faire fondre le savon de Marseille et d’autres de ne justement pas faire bouillir. Est-ce que ça peut venir de ça ?!
    Sinon j’ai essayé la recette de la famille zéro déchets (voir plus bas), qui dégraisse bien et se rince facilement, reste juste ce problème de texture. Si vous avez des pistes…
    Merci d’avance !

    1l eau, 50g savon Marseille, 50g savon noir, 2cs cristaux de soude, 2cs vinaigre blanc, 2cc bicarbonate, 20 gouttes he

    1. Bonjour Emma, malheureusement on ne peut rien faire pour éviter la séparation du savon de l’eau. Il n’y a pas d’agent chimique pour supprimer ce phénomène. Mais pour moi, ce n’est pas vraiment problématique. Je mélange avant usage et c’est parti;) je ne mets pas de vinaigre dans la préparation. J’ai l’impression que le vinaigre va rendre le mélange encore moins mousseux qu’il ne l’est déjà! De plus le mélange bicarbonate – vinaigre supprime l’action de chacun des ingrédients. C’est un peu comme si cela transformait le vinaigre en eau… Pour le reste, c’est assez proche de ce que je propose. Les cristaux de soude, je préfère les ajouter directement dans un plat bien gras par exemple. Très efficace!

  10. Bonjour, je suis plutôt satisfaite de ma dernière réalisation de produit vaisselle fait maison, trouvée après plusieurs essais : 25g de savon de Marseille, 1càs de cristaux de soude, 1 càs de bicarbonate, 1/2l d’eau dans laquelle j’avais fait infuser des feuilles de citronnier qui sentaient super bon mais une fois mélangée au savon l’odeur se perd, il ne reste qu’une couleur jaune/vert mais c’est pas grave. Le résultat est correct, ça dégraisse à condition que l’eau soit bien chaude évidemment, je rince avec un trait de vinaigre dans de l’eau chaude et j’essuie rapidement = pas de film blanc sur la vaisselle. Je vais quand même tester quand le flacon sera vide celle avec du savon noir pour voir la différence.

  11. Pour informations, le savon de Marseille EST un tensioactif 🙂 l’Oleate de Sodium. Il en contient en général +/- 75%
    Donc quand on fait une vaisselle avec un savon de Marseille (sans critiquer ce fait), on déverse dans l’eau, 75% de la quantité utilisée, en tensioactifs. L’oléate de sodium est un tensioactif de type anionique, un des plus nocif pour l’environnement

    1. Bonjour, merci pour cette information! En effet, sans tensioactifs, le produit ne mousse pas. Ce qui déstabilise la plupart des personnes qui souhaitent un produit dégraissant avec de la mousse. Les habitudes ont la vie dure:-) J’avoue que le liquide vaisselle est assez compliqué à reproduire sans l’utilisation de matières premières “chimiques”. Et donc l’utilisation du savon de Marseille semble être une alternative intéressante. Mais ce n’est pas aussi limpide…avez-vous trouvé un produit vaisselle peu toxique?

  12. Bonjour,

    Moi j’ai mis 50 g de savon de Marseille (à l’huile d’olive), 1 CàS de bicarbonate, 1 CàS de cristaux de soude et 1 CàS de savon noir et 80 cl d’eau, je suis pas hyper convaincue, j’ai l’impression de mettre plus de produit que quand j’en achète dans le commerce et quand la vaisselle et très grasse je trouve que ça dégraisse pas hyper bien et l’odeur et pas super agréable… compliqué de ne pas céder au produits du commerce.

    1. Bonjour Katia, je suis passée au savon de Marseille en bloc qui dégraisse, mousse et tient super longtemps. Très compliqué de reproduire le liquide vaisselle de manière naturelle. Il faudrait ajouter des tensioactifs, qui sont plutôt chimiques, pour que cela mousse. La recette d’un cake vaisselle pourrait vous convenir mais il n’y en a pas encore sur le blog. J’y travaille;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.