Suite à plusieurs témoignages, expériences personnelles, commentaires très constructifs, il est temps de préciser 2-3 choses concernant l’efficacité du liquide vaisselle fait maison. Certains en sont tout simplement ravis, d’autres trouvent qu’il laisse un dépôt légèrement gras sur la vaisselle. Cela peut arriver … tentons d’y voir plus clair !

Est-il efficace ? Oui. Pourrait-il l’être davantage ? Oui.

J’ai largement travaillé sur ce point : j’ai effectué des tests, comparatifs, différentes recettes, nouvelles recettes
Sincèrement, cette recette reste le nerf de la guerre du ménage écologique fait maison. Il est très difficile de tomber sur THE holy merveilleuse recette.

… finalement il n’est pas non plus assez dégraissant et au final je préfère encore ma recette initiale. Ça me rassure, je n’avais pas bossé pour rien à la base :p

Je ne m’avoue pas vaincue mais là, je dépose l’éponge (ouulala quel jeu de mot de qualité ^^) momentanément et passe la main aux super nanas qui organisent des ateliers spécifiques 😉 (voir plus bas)

Quelles astuces pour rendre ma vaisselle super propre ?

J’ai personnellement testé deux astuces que vous m’avez soumises. Et elles fonctionnent !! Voilà donc deux vraies bonnes alternatives naturelles, zéro déchet, permettant une vaisselle super propre au naturel.

ma préférence : Le savon de Marseille Marius Fabre

Hé bien oui ! THE must have jusqu’au bout ! Il suffit de passer son éponge ou son tawashi dessus et de frotter sa vaisselle. C’est très dégraissant, ça lave très bien tout naturellement. Comme quoi, la simplicité fait une fois de plus ses preuves.

Inutile de tourner autour du pot, c’est un produit magique. Ce n’est pas pour rien que nos grands mères en usaient des kilos et qu’on y revient progressivement.

Il existe en 2 versions sur la boutique du blog : le savon de Marseille blanc et le savon de Marseille vert.

Le vert est à l’huile d’olive et convient tout aussi bien pour la vaisselle que pour le reste. Il est toutefois plus souvent utilisé dans la salle de bains 😉

Le blanc est personnellement celui que j’utilise pour le ménage. Soyons transparents : il contient de l’huile de palme (certes vite décriée car il faut reconnaitre qu’elle est parfois produite de façon peu scrupuleuse) mais reste un savon avec un excellent pouvoir lavant, une saponification excellente et des résultats prouvés !

Qu’on se le dise, la production d’huile de palme est très critiquée mais que penser de la déforestation des palmeraies en comparaison des dégâts faits aux productions de coco et compagnie. Chaque nouveau produit dont les personnes deviennent fan crée le revers de la médaille. On ne peut pas être parfait sur tous les points.

J’utilise le savon de Marseille 600g blanc pour ma vaisselle car il est moins fort en odeur que le vert et ne laisse pas de parfum sur ma vaisselle. C’est peut-être psychologique mais ça compte pour moi ^^ Mais ça mousse donc le chéri accepte même de l’utiliser ! (naturel 1 – 0 principes)

Attention, tous les savons de Marseille ne se valent pas ! Marius Fabre offre une qualité et un respect de l’écologie de A à Z !
Le savon de Marseille bourré de trucs dégoutants vendus 2 francs 6 sous en grande surface avec l’appellation « savon de Marseille », mieux vaut le laisser en rayon !
Il n’a généralement jamais croisé l’accent du Sud, n’a rien de naturel, rien de neutre, rien d’écologique et sera souvent synonyme de tuyaux encrassés et bourrés de glycérine ajoutée.
Bref : Marius, c’est mon pote et je t’invite à en faire de même 😉

L’ajout de liquide vaisselle écologique

Vous êtes 2 à m’avoir donné cette technique et elle s’avère assez utile même si elle risque de ne pas être totalement pro-zéro déchet. Il suffit d’ajouter à mon liquide vaisselle du produit vaisselle « industriel » écologique vendu en boutique bio, magasin nature ou autre.

Niveau proportions, vous me parlez de 10ml pour 100ml de produit final. 10% donc. Ca me semble respectueux de l’environnement dans une juste mesure. Maintenant, aller mettre du Dreft dans le liquide vaisselle fait maison, y’a une limite hein ^^

Certains bons magasins vendent du produit vaisselle en vrac. C’est l’occasion de tester, comme je l’ai fait, ce moindre mal écologique 😉

Le liquide vaisselle vendu dans le commerce (bio, respectueux ou non de l’environnement) contient des tensioactifs qui feront mousser le produit et apporteront un côté davantage dégraissant. Sache que ça n’est pas si bon que ça pour l’environnement car les tensioactifs sont produits de façon parfois plus greenwashing que green 😉 A bon entendeur … 😉

A quand une recette parfaite de liquide vaisselle ?

Et bien, je te propose de m’aider un peu et de proposer à la communauté qui lit ce blog tes astuces.

Dépose tes « trucs & astuces » et ta recette en commentaire.

Indique si elle fonctionne ou non et précise ce que tu as déjà testé ! Ca évitera peut-être des tests désastreux à certains. Autant faire profiter de nos expériences histoire que d’autres ne fassent pas les mêmes bourdes ^^

Merci en tout cas pour ta compréhension quant à cette recette. Je t’assure, j’y ai mis du coeur et je tenais vraiment à te fournir quelque chose de correct.

Sache que tu peux retrouver des ateliers où on t’apprend à faire du liquide vaisselle ! Gen (les ateliers de Gen) en propose ainsi qu’Alma Sana. Peut-être ont-elles la réponse ?

PSST, t’es curieux.se de savoir d’où vient le joli distributeur en verre blanc avec mon savon liquide ? Et oui, elle vient aussi de chez Kuishi Home <3 J’adore leurs produits et leurs valeurs ! Va faire un tour sur leur jolie boutique si ce n’est déjà fait 😉