Troisième article de la série « Janvier, mois du blanc » : on s’attaque au linge que j’appelle « technique ».

Si tu as l’habitude de jeter tes torchons sales, de virer un essuie taché, de racheter des serviettes moelleuses tous les ans, tu risques d’être déçu.e. Ici, ça parlera surtout de sauvetage et de récupération. Prêt.e ? C’est parti pour des astuces en vrac !

enlever les taches tenaces des essuies et linges d’entretien

Alors, soyons honnête dès le début. Si tu es, comme moi, un.e acharné.e du séchoir, ça risque de fonctionner moins bien car le séchoir a la fichue manie de fixer les taches bien profond dans la fibre textile. Sache que je ne garantis pas à 200% un résultat miraculeux, mais une amélioration ça oui !

  1. Enlever la tache incrustée  :
  • verser des cristaux de soude en poudre sur la tache
  • vaporiser de l’eau chaude jusqu’à former une sorte de pâte qui collera/recouvrira aisément la tache à traiter
  • attendre 1h que le produit agisse complètement, rincer
  • frotter le tissu avec du savon de Marseille neutre ou un savon détachant style fiel de boeuf

2.  Faire tremper les essuies et linges d’entretien dans un seau :

3.  Laver en machine avec de la lessive liquide faite maison enrichie de 4 càs de percarbonate de soude. Laver à chaud – 60° – et ne laisser sécher au soleil. Eviter le séchoir.

Cette technique fonctionne aussi sur les vêtements très tachés. Attention : pense à préserver les fibres délicates de cette technique. Le but n’est pas d’attaquer la moitié de ta garde robe 😉 Détacher aux cristaux de soude et percarbonate : ok

Rendre les draps, essuies, couvertures duveteuses à nouveau tout naturellement

Rien de plus simple : pour détendre les fibres des linges devenus rapeux -> HOP au bain avec du vinaigre d’alcool qui assouplira naturellement, sans ruiner et écologiquement les fibres. Je te le conseille en grand format, 5L pour une utilisation vraiment écolo-économique !

Laisser macérer les textiles puis laver en machine avec de la lessive liquide au savon de Marseille et du vinaigre dans le compartiment adoucissant.

Attention, le vinaigre peut être mordant sur certaines matières. Il s’utilise avec précaution 🙂

Enlever une tache incrustée depuis longtemps grâce à la chaleur

Toutes les taches ne se traitent pas comme ça mais certaines taches grasses (notamment sur le cuir et certains tapis) auront besoin qu’on fasse appel à cette technique.

  • couvrir la tache avec un linge ou un papier absorbant
  • chauffer la tache grâce au sèche cheveux ou fer à repasser sans vapeur. Attention, rester à 10 cm pour le cuir … Sur un tapis on peut y aller franco au fer à repasser.
  • le tissu absorbe le gras et révèle la tache
  • traiter avec de la terre de Sommière qu’on laisse pénétrer puis que l’on frotte

nettoyage impossible : ne pas jeter ses tissus et les réutiliser

Toutes tes tentatives ont échoué ? Malheureusement, ça arrive. Mais ne baisse pas les bras, il existe toujours une ultime action écologique afin de préserver un maximum la planète.

Réutilise tes tissus !

Vieux essuies troués et tachés -> lingettes lavables, papier toilette lavable, essuie-tout lavable, …

Vieux draps de lit -> sacs à vrac, sac à pain, beewrap, …

Vieilles couvertures -> don aux sans-abris, à des associations, rembourrage pour un coussin de porte, rembourrage de doudou, coussins etc.

Vieux essuies main -> loques, lavettes, tissus gros travaux pour le nettoyage de la voiture ou des meubles de jardin, …

Lavoisier n’avait pas tord mais je préfère « Rien ne se perd, rien ne se jette, tout se transforme » 😉