LILY CRAFT

“J’ai testé pour vous” : Le shampooing solide Indigène

Salut,

Dans la lignée du challenge Lilycraft et de la cinquième action, j’ai décidé de tester le shampooing solide afin de désencombrer au maximum ma salle de bain.

J’utilise déjà le savon de Marseille Marius Fabre pour le corps mais pour les cheveux, il me restait encore un point d’ombre. Le savon d’Alep m’a convenu tout un temps mais l’odeur de laurier était assez forte et j’avais envie de tester autre chose. Comment ça, je ne m’arrête jamais ? :p

Indigène, kézako ?

Alogo artisan belge certifiéu détour d’une petite virée bruxelloise, j’ai atterri dans un super magasin vrac à Ixelles – STOCK pour ne pas le citer – et j’y ai trouvé cette petite merveille, de production belge. Le magasinier, super sympa, m’a expliqué que c’était un projet local et qui avait commencé tout petit (genre “coucouonfaitdusavondansnotrebaignoire”) et que ça valait vraiment la peine de s’y intéresser.

C’est maintenant un labo tout à fait aux normes cosmétiques, avec des produits biologiques et naturels qui tourne et qui produit des savons et cosmétiques variés répondant à beaucoup de besoins.

Plusieurs parfums étaient disponibles, plusieurs types de cheveux concernés et mon choix s’est porté sur un savon neutre, sans huiles essentielles et spécifique pour les cheveux gras. Pour l’instant, je me lave encore machinalement les cheveux tous les jours (haaa je sais que c’est mauvais mais si je ne veux pas avoir l’impression de me promener avec du saindoux plein la tête, je n’ai pas le choix) et j’aimerai vraiment que ça change !

Verdict dans quelques temps, là c’est encore trop tôt. Je
ferai un édit de cet article et je vous répondrai plus tard.

Tu veux plus d’infos sur Indigène ? Je te conseille d’aller jeter un oeil là bas.

Leurs valeurs sont en accord avec les miennes, leurs produits sont conscious et respectueux de l’environnement, le packaging est subtil et joli, que demander de plus ?

Logo Indigène savonnier de nature

Test du shampooing

(welcome into my shower, soyez rassurés les âmes sensibles ne verront rien :p)

Du déballage à l’entrée dans la douche, c’est super chouette. Le produit est emballé avec grand soin, peu de papier est utilisé, on voit vraiment le côté écologique et c’est agréable. Un bon point !

Déballage du shampoing solide Indigène

Mousse du shampoing solide IndigèneComme pour le savon d’Alep, j’ai commencé directement à le frotter contre le cuir chevelu mouillé et, oh joie, ça mousse vite et bien ! Rassure-toi, ce n’est pas cette mousse industrielle horrible, non. On sent le côté soyeux et naturel, c’est agréable !

J’ai déposé du savon sur les racines et sur les pointes, puis posé le savon dans ma petite coupelle et hop, en avant pour un bon massage agréable.

Au rinçage, c’est tout aussi facile. Je n’ai pas l’impression d’être saturée de shampooing et de devoir rincer encore et encore et ainsi consommer plein d’eau. Je n’ai lavé mes cheveux qu’une fois, pas besoin de second passage.

Séchage après le test du shampoing solide Indigène  Résultat et efficacité du shampoing solide Indigène

Verdict ?

Outre le backstage de fou pour prendre des photos dans ma douche sans tuer mon téléphone et la sensation “je suis trop cernée que pour être blogueuse beauté”, ce test fut un pur bonheur 😀

Je suis très satisfaite du shampooing solide Indigène qui semble méga durable, écologique, en accord avec mes valeurs et ce que je recherche. Ca me permet de désencombrer à fond ma salle de bain et de trouver des alternatives à tout ce packaging industriel infâme que j’utilisais avant.

Un avant / après qui fait du bien

La photo parle d’elle-même 🙂

Avant l'utilisation du shampoing solide Indigène Shampoing solide Indigène et Savon de Marseille

Pour une salle de bain au naturel, saine et dépourvue de mille produits, je te conseille :

Rien de plus simple ! Rien de plus sain !

17 réponses

  1. Je viens de m’équiper pour tester les recettes. Celle de la lessive en priorité. J’ai déjà fait ce premier pas. Je vais y arriver !

  2. Je me suis toujours dit (après une horrible expérience ”no poo”) que je ne testerais plus jamais de shampooing ”naturel”… Mais là, tu me redonnes à nouveau de l’espoir et encore envie de tester et trouver un produit qui convient à mes cheveux. Hmm… Juste une question : utilises tu un après shampooing ? En faut-il un avec ces options naturelles ? Perso, je ne peux pas faire sans… Mais est-ce à cause de mes cheveux, ou à cause de mon shampooing bio ?

    1. Bonjour Meg, je n’utilise aucun après shampooing et je n’en ai jamais vraiment utilisé avant non plus.
      Je conseillerais évidemment un après shampooing naturel si tu souhaites absolument en utiliser un. Une huile naturelle et bio, un beurre hydratant … le karaté est très bon pour la peau mais je ne sais pas si pour les cheveux il est ultra conseillé. Je devrais me renseigner un peu ! Je reviendrai vers toi 😉

      1. Merci pour la réponse – et si tu trouves un bon après shampooing, je suis preneuse ! Mais peut-être que je passerai au shampooing naturel avant la fin de ma bouteille actuelle… Si je trouve une réponse, je te le dirai aussi ;p

  3. Bonjour, pourquoi ne pas fabriquer toi même ton shampoing solide plutôt que de l’acheter ? c’est encore mieux non ? 😉

    1. J’aimerais !! Petit à petit, l’oiseau fait son nid 🙂 Mais en attendant, j’ai trouvé ce shampooing absolument génial et du coup ça a repoussé la fabrication future du mien. J’adorerais également tester la saponification à froid mais je manque encore de matériel (soude caustique, gants, masque, etc.)

      1. LOL c est vrai doucement mais sûrement Pareille pour moi me manque juste le moule qui devrait pas tarder après je passe à la fabrication d ici quelques jours si tout va bien

    1. Tu me diras ce que tu en as pensé de la lessive à la cendre et au lierre ? 🙂

      Je n’ai pas encore assez d’expérience que pour proposer des produits visage et corps. Trop peu de recettes réalisées donc je préfère ne pas risquer mais ça viendra surement un jour. C’est assez simple pour l’instant dans ma salle de bain : savon de Marseille et liniment pour le soin du visage (démaquille et hydrate à fond) donc je n’ai pas besoin de plus 😉

  4. Ce billet m’ayant donné vraiment très envie d’essayer, je me suis lancée et j’ai commandé le savon aux orties romarin pour cheveux gras ( j’avais la mauvaise habitude de me laver les cheveux tous les jours, et ces temps-ci j’essayais de pousser à 2 jours mais dès le deuxième jour je n’étais pas “à l’aise ” car ne me sentais pas propre. :/ )
    Premier essai ce matin avec le shampooing indigène et là, que du bonheur ! Non seulement il mousse très bien, c’est super agréable, mais en plus ayant les cheveux longs, j’adore le fait de pouvoir les relever sur la tête sans problème pendant que je me lave le corps.^^ Ensuite, j’ai testé le zéro après-shampooing et là, bluffant ! Pas de soucis pour les démêler et au séchage, ils étaient gonflés et douuuux. Et cerise sur le gâteau, après une journée pluvieuse, bien remplie, je les trouve aussi propres qu’en sortant de la salle de bain !
    Bref, un énorme merci pour cette découverte qui révolutionne déjà ma salle de bain.^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.