De quoi ai-je besoin?

  • 1 cuillère à café de blanc de Meudon ( Carbonate de calcium)
  • 1 cuillère à café d'huile de coco
  • 2 gouttes d'huile essentielle de tea tree bio
  • 4 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée bio

J’ai ENFIN testé le dentifrice naturel/Zéro déchet. Il faut bien avouer que le dentifrice « homemade » ne me bottait pas trop… surtout pour une question d’hygiène et puis me laver les dents avec de l’huile … heu comment dire? non ce n’était pas pour moi!

Finalement, 2 choses m’ont bien motivée:

  1. Allez hop du plastique en moins dans ma salle de bain
  2. Je connais la composition d’un produit que j’utilise au moins 2 x par jour

J’ai commencé par le test d’un dentifrice naturel d’une chouette petite marque belge:  Jadys cosmétics qui propose des petits produits faits main avec des ingrédients 100% naturels.

La composition est assez claire et compréhensible: carbonate de calcium, argile blanche, un soupçon de bicarbonate de soude, de l’huile de coco, de la glycérine et huiles essentielles de tea tree et menthe poivrée. Le tout dans un petit pot en verre ambré réutilisable.

Belle surprise! ce premier essai est vraiment convainquant!

La pâte s’applique avec une petite cuillère en bois.

Je suis la seule à l’utiliser donc pas de problème d’hygiène.

La texture et le goût sont vraiment très agréables. Une impression de fraîcheur reste longtemps en bouche.

Cette nouvelle expérience m’a donc encouragée à passer à l’étape du DIY.

Une recette simple et très naturelle

Je me suis lancée dans la fabrication d’un dentifrice en pâte… la consistance la plus proche de ce que j’utilise habituellement. Je voulais une composition assez simple faite de  3-4 ingrédients: le blanc de Meudon ( carbonate de Calcium), de l’huile de coco et 2 huiles essentielles: menthe poivrée et tea tree.

L’huile de coco

Pour obtenir une belle texture, elle est parfaite! On la choisit bio et désodorisée ( l’odeur de coco est moyennement compatible avec les huiles essentielles utilisées^^)

Elle va agir comme agent anti-bactérien et blanchissant. Tu en trouveras dans la plupart des magasins bios, voir même dans les supermarchés classiques.

Le blanc de Meudon

Le blanc de Meudon ou carbonate de calcium est une argile très fine, 100% naturelle. Elle provient des carrières de craie du bassin parisiens ( Meudon). Le blanc de Meudon, faiblement alcalin et peu abrasif, contient principalement des particules de carbonate de calcium. Il remplace l’argile blanche et le bicarbonate de soude conseillés dans certaines recettes.

A propos, le bicarbonate de soude peut être ajouté à toute petite dose. De manière ponctuelle: 1 x par semaine pour redonner de la blancheur. Plus risquerait d’abîmer tes dents. En effet, il peut se montrer trop abrasif et agressif chez les personnes qui ont les dents sensibles. A force il va rayer l’émail des dents et les endommager de manière très sérieuse. Restons VIGILANTS!

Huiles essentielles de menthe poivrée et tea tree

La menthe poivrée pour son côté rafraîchissant et le tea tree pour son fort pouvoir anti-bactérien. De préférence, on les choisit bios!

Quelques gouttes suffisent!

Attention, pas d’huile essentielle de menthe poivrée et de tea tree chez l’enfant de moins de 7 ans.

Petit rappel: si tu as des doutes sur l’utilisation des HE chez la femme enceinte, n’hésite pas à consulter l’article dédié à ce sujet.

Etapes et résultat

A l’aide d’une petite cuillère en bois, on mélange le blanc de Meudon avec l’huile ( ou beurre, c’est pareil) de coco et on termine avec les huiles essentielles.

Le tout est conservé dans un petit pot en verre ambré. Il existe 3 tailles différentes dans la boutique si tu veux! De la recup, c’est encore mieux évidemment:)

Et finalement, ça goûte quoi? et bien ce n’est pas si horrible! Cela « fond » assez vite en bouche et ne mousse pas. Assez déroutant au début mais on s’y habitue rapidement.  J’ai la sensation d’avoir les dents bien propres. Le goût n’est pas trop marqué. Juste ce qu’il faut!

Perso, j’ai continué son utilisation en alternance avec le dentifrice de Jadys cosmétics.

Conservation

J’ai produit une petite quantité pour tester et pour éviter la prolifération éventuelle de bactéries.  On veille à prélever la quantité de pâte avec une petite cuillère ou bâton en bois.

Normalement, c’est 1 mois maximum.

Mise en garde nécessaire

Je n’ai pas manqué de poser la question à mon dentiste qui ne m’a pas donné d’avis tranché sur l’utilisation d’un dentifrice fait maison. Le manque de recul et le peu d’études faites sur le sujet ne permettent pas de savoir si la composition des dentifrices maison peut avoir un impact sur la santé de nos dents.

Personnellement, je vais rester prudente. Je crains que ce ne soit pas efficace sur le long terme. Alors le plus judicieux serait une utilisation en alternance avec un dentifrice + traditionnel avec si possible une compo clean. Pour moi, c’est encore un peu casse-tête. Un dentifrice clean & efficace, est-ce possible?

Pour la petite histoire, j’utilisais un dentifrice bio, sans fluor, pour mon fils de 6 ans qui a eu plusieurs caries dentaires l’année passée. Evidemment, ce petit adoooore les bonbons et sucreries en tout genre mais je veillais à bien lui laver les dents tous les soirs. Entre temps, le tiroir à « crasses » se rempli moins souvent et je suis repassée à un dentifrice traditionnel adapté à son âge. Un contrôle chez le dentiste tous les 6 mois devrait éviter d’autres mauvaises surprises… j’espère!

J’ai aussi fouillé  Internet mais pas facile de s’y retrouver. Le pour et le contre sur le fluor? Je n’ai pas trouvé d’avis assez convaincants.

Je suis curieuse d’avoir vos ressentis et expériences sur le sujet qui reste sensible pour moi! N’hésitez pas à partager…

Sources: le guide familiale des huiles essentielles, fabriquer ses produits de beauté ( Regina Quéva)

Crédit photos: Elodie Deceuninck, Lilycraftblog