De quoi ai-je besoin?

  • 50 gr de tensioactifs
  • 10 gr de rhassoul
  • 10 gr de shikakai
  • 10 gr d'huile de ricin
  • 20 gr d'eau
  • 15 gouttes d'huile essentielle de ton choix

 

Dans cet article je t’explique pourquoi et comment fabriquer un shampoing solide.

Compact, facile à transporter, sans plastique et de composition saine, il a tout pour plaire. Sans compter la facilité de fabrication et sa composition adaptable en fonction de ta nature de cheveux.

Soyons honnête, ce n’est pas complétement zéro déchet puisqu’il faut se procurer les matières premières très souvent emballées dans du plastique. Mais tu verras, une fois que ton petit stock d’ingrédients sera fait, de longs mois s’écouleront avant de devoir y penser.

Pourquoi éviter les shampoings conventionnels?

Une des raisons évidentes de passer au shampoing solide est le côté NATUREL et ECOLOGIQUE.

La plupart des shampoings contiennent des ingrédients toxiques: les silicones, parabens, SLS, les polyéthylènes… Que du beau monde!

Qui sont ils vraiment et quel impact sur notre santé?

  • Les silicones sont utilisés pour lisser et faire briller les cheveux. A la longue, ils forment une fine couche de matière plastique autour du cheveu qui va le rendre insensible aux soins. Et surtout, la plupart des silicones sont des perturbateurs endocriniens. Sans compter leur toxicité pour le milieu aquatique.
  • Les parabens sont des substances chimiques utilisés comme conservateur. Suspectés de faire également partie des perturbateurs endocriniens.
  • Les Sodium Lauryl Sulfate ( SLS) apporte le pouvoir moussant et te fait certainement penser que ton shampoing fonctionne parfaitement. Ils sont cependant hyper allergènes. Ils dessèchent et rendent ton cuir chevelu sensible.
  • Les polyéthylènes glycols ou PEG ont le pouvoir humectant et émulsifiant très nocifs. Ce sont des dérivants de l’oxyde d’éthylène= gaz très inflammable. Ne sont biodégradables ni dans l’eau, ni dans notre organisme.

Tu l’auras compris, il est temps de passer au naturel!

Les bienfaits d’un shampoing naturel

Bonne nouvelle, FABRIQUER UN SHAMPOING EST VRAIMENT SIMPLE. Je me demande pourquoi je n’ai pas testé plus tôt!

Il suffit de bien choisir les ingrédients afin d’obtenir la composition la mieux adaptée à ses besoins: secs, gras, sans volume…tu trouveras ton bonheur!

composition adaptable en fonction de tes besoins

5 ingrédients de base et d’innombrables variantes:

1. Tensioactifs

Pour que ton shampoing mousse, il est recommandé d’utiliser des tensioactifs. Souvent décriés car peu naturels.

Le tensioactif est un détergent, base lavante, agent de surface. Ce sont des molécules solubles dans l’eau qui possèdent la propriété de s’agréger aux interfaces entre l’eau et d’autres substances peu solubles dans l’eau, en particulier les corps gras.

Allons droit au but,  par exemple le  SLS ( sodium lauryl sulfate) est à éviter car irritant pour ta peau et toxique pour l’environnement. Tu retrouveras une liste des tensioactifs irritants ci-dessous.

Utilisons les tensioactifs fabriqués à partir de matières premières renouvelables: colza, cophra, sucres, acides aminés. Ils présentent clairement moins de risque pour notre santé.

Les tensioactifs reconnaissables en terme  » glutamate » sont ok. Ils sont fabriqués à partir d’acides aminés. Cependant, ils restent rares et chers.

Ceux qui sont obtenus à partir de sucres et huiles végétales sont à privilégier: coco/ desyl et lauryl glucoside ainsi que le sodium coco sulfate, dérivé des acides gras de l’huile de coco.

Le SLMI ( sodium lauryl methyl isethionate) est un des plus doux!

Dans les recettes, on essaie de limiter la quantité de tensioactif à  50% maximum.

Voici un petit récapitulatif des tensioactifs :


  • Irritant, agressif // sodium laureth sulfate, sodium lauryl sulfate, ammonium lauryl sulfate, sodium myreth sulfate
  • Moyennement irritant // sodium coco sulfate ( SCS), cocamidoprophyl betaine, sodium lauryl sulfoacetate
  • Peu , pas irritant // coco/decyl/lauryl glucoside, sodium cocoamphoacerate, sodium cocyl glutamate, sodium lauryl glucose carboxylate, disodium cocoyl glutamate, sodium cocoyl isethonate ( SCI), sodium lauryl methyl isethionate (SLMI)

2. Huile végétale

Tu as le choix entre plusieurs huiles aux propriétés diverses:

  • Huile de ricin: la plus populaire pour prendre soin des cheveux ( et aussi des cils): stimule la pousse
  • Beurre/ huile de coco: hydrate et apporte de la douceur
  • Huile d’avocat: pour les cheveux secs et ternes. Fortifie la chevelure
  • Huile de germe de blé: nourrit les cheveux secs
  • Huile de bourrache: accélère la croissance et apporte de la brillance. Parfaite pour les cheveux abîmés par les colorations
  • Huile de macadamia: nourrit, assouplit et apaise les cuirs chevelus sensibles
  • Beurre de karité: nourrit et adoucit
  • Beurre de mangue: nourrit, répare et prévient l’apparition des fourches

3.Huile essentielle

Fais ton choix en fonction de tes besoins:

 

4.poudres de plante & argiles

Les poudres ayuréviques

Les poudres ayurvédiques sont des poudres extraites de plantes utilisées depuis des siècles par les femmes indiennes, plus connues en Europe et partout ailleurs pour leurs vertus capillaires.

En voici quelques unes:

  • Shikakai (poudre de fruits): shampoing naturel indiqué contre la chute des cheveux. Egalement pour les cheveux emmêlés, ternes et fatiqués. Redonne brillance et force aux cheveux. Démêle et donne une toucher soyeux. Limite la formation de pellicules.
  • Amla (poudre de fruits): contre le chute des cheveux. Riche ne vitamine C, c’est un régénérant puissant. Elle stimule les racines, ralentit la chute des cheveux.
  • Brahmi (poudre de plantes): pour les cheveux fins manquant de volume, ternes, et pour lutter contre les pellicules. Elle apaise également le cuir chevelu. Elle tonifie et favorise la pousse des cheveux.
  • Poudre de Neem ( poudre de plantes): idéale pour les cuirs chevelus à problème. Soulage et apaise les cuirs chevelus sensibles. Elle possède des propriétés antiseptiques.
  • Henné neutre ( poudre de feuille): renforce la fibre capillaire. Apporte de la tenue aux cheveux. Limite la sécrétion de sébum (=> cheveux gras). Attention, il est déconseillé sur les cheveux clairs.
Argiles et poudres de soin:
  • Rhassoul ( argile volcanique): idéal pour les cheveux mixtes à gras, mous, fins et sans volume. Excellent nettoyant et dégraissant doux, qui n’irrite pas les glandes sébacées. Apporte du volume et du gonflant aux cheveux.
  • Guimauve: démêle et embellit les cheveux. Conseillée pour les cheveux crépus.
  • Ortie: contre la chute des cheveux et favorise la repousse. Apaise les cuirs chevelus sensibles.
  • Argile verte: purifiante et absorbante. Idéale pour les cheveux gras.
  • Argile blanche: fortifiante. Idéale pour les peaux sèches et sensibles.

Attention

Les poudres doivent être utilisées avec précaution même si elles sont naturelles;

  • Ce sont des poudres actives qui peuvent être allergènes. Il vaut toujours mieux faire un test dans le pli du coude 24h avant l’utilisation.
  • Ne pas trop respirer les poudres. Mets un masque quand tu prépares le shampoing ou masque.
  • On évite le contact avec les yeux.

5. eau

Tu peux opter pour de l’eau minérale ou une eau florale/ hydrolat pour une synergie plus efficace.

la recette de mon shampoing solide

Pour cette première, la plupart des ingrédients étaient déjà dans mes placards.

Si ça peut t’aider, sans vouloir faire de publicités, j’ai acheté les tensioactifs ( SCI) de la marque bioflore. Je viens de commander des tensioactifs LSMI de chez Makeitbeauty ( l’occasion aussi de tester 2 autres produits). Je commande parfois des produits naturels sur le site ecco-verde sur lequel tu trouves des poudres ayuréviques.

Le rhassoul, les huiles végétales et essentielles sont dans la boutique de Lily

Le matériel

  • 2 petits moules en silicone
  • Une balance de cuisine
  • De l’alcool pour désinfecter le matériel
  • Une petite spatule. Pas de cuillère en métal qui ne fait pas bon ménage avec les poudres et argiles!
  • Une casserole et un bol ou bain-marie
  • Masque ou protection

Le déroulement

  1. Désinfecte le matériel
  2. Au bain-marie, fais fondre le tensioactif avec l’eau. Il faut être patient. Cela fond lentement!
  3. Hors du feu, quand il a bien fondu, tu peux ajouter l’huile végétale et mélanger.
  4. Ensuite les poudres; Ici le rhassoul et le shikakai.
  5. Termine par l’huile essentielle ( pas pour la femme enceinte). Cela reste facultatif.
  6. Le mélange te permet de remplir 2 petits moules.  Tasse bien la pâte qui va durcir en refroidissant.
  7. Attends 24h d’attente avant l’utilisation.

Comment l’utiliser?

Il suffit de le frotter doucement sur les cheveux humides.  Je trouve qu’il mousse vraiment bien.

Lave toi les cheveux comme d’habitude. Rince bien.

L’idéal est de terminer avec un rinçage à base de vinaigre de cidre. Pourquoi ?

Lors du shampoing, les écailles s’ouvrent, laissent les cheveux rêches et secs. Le démêlage risque d’être compliqué. Grâce à son PH acide, le vinaigre de cidre resserrent les cuticules des cheveux. Il les rend brillants et plus facile à coiffer.

Attention, il ne convient pas trop aux cheveux très secs!

Quel dosage de vinaigre? Si tu utilises régulièrement le vinaigre ( 1 à 2x/semaine),  il vaut mieux limiter la dose à 2 càs (30ml) pour 1l d’eau.  Si c’est occasionnel ( 1x/mois), tu peux augmenter la dose à 4 càs pour 1l d’eau.

Alors comment sont mes cheveux après un mois d’utilisation?

Cheveux propres, brillants et doux. Pour être tout à fait franche, je ne suis pas le meilleur modèle qui soit pour juger l’efficacité d’un shampoing. 3 poils sur le cailloux, c’est pas très compliqué à satisfaire. Et je n’ai pas encore trouvé la solution pour doubler le volume ou les garder 4 jours sans les laver. Quel que soit le prix du shampoing, le résultat est toujours +/- pareil. Donc au final, mieux vaut privilégier le naturel!

Alors OUI je continuerai à l’utiliser et je pense bien tester de nouvelles compositions.

Et le no poo ( ou no-shampoo)?

Il s’agit de se passer de shampoing tout simplement. Mais pas tout à fait! On le remplace par des poudres ou argiles voir même du bicarbonate de soude. Plusieurs méthodes existent.

Perso, j’ai besoin de les laver tous les 2 jours. Ce n’est pas tellement qu’ils soient sales mais ils n’ont plus aucune tenue. Complètement RAPLAPLA! Un shampoing permet de retrouver un peu de gonflant.  En revanche, les laver aussi régulièrement ne fait qu’irriter le cuir chevelu et entretenir la production de sébum. Effet boule de neige!

Dès que je peux, j’essaie d’espacer les lavages en utilisant du rhassoul uniquement.

Shampoing au Rhassoul  (ou ghassoul)

Le rhassoul ou la  » terre qui lave » est une argile minérale naturelle utilisée par les femmes orientales pour leurs soins capillaires et corporels. Cette argile est extraite des seuls gisements connus dans le monde, situés en bordure de moyen Atlas au Maroc.

Cette poudre lavante est recommandée pour les peaux sensibles ou impures, pour les cuirs chevelus sensibles et également en cas de cheveux gras ou pellicules.

Il suffit de mélanger 2 à 4 ( adapte en fonction de ta masse capillaire) cuillères à soupe de Rhassoul avec de l’eau minérale afin d’obtenir une consistance semblable à du yaourt. Tu peux toujours allonger si cela te semble trop épais.

L’idéal est de l’appliquer dans ta douche sur cheveux humides.  Tu laisses reposer le temps de te laver et tu rinces jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.

 

Shampoing à la farine de pois chiche

Oui tu as bien lu! J’ai découvert les propriétés lavantes de cette farine grâce à la communauté Facebook.

Le pouvoir nettoyant de la farine de pois chiche absorbe le gras.

C »est vraiment facile et super économique:

  • 4 càs de farine de pois chiche
  • 2 càs de vinaigre de cidre
  • de l’eau pour obtenir une consistance lisse

Tu appliques le mélange sur les cheveux sous la douche.

Tu masses bien avant de rincer. Ca peut sembler long si tu as des cheveux longs.

Résultat bluffant!! cheveux propres, doux et regonflés!

PS//Dois-je préciser que ce test a été effectué quand j’étais seule à la maison ^^. Evitons les explications et regards perplexes des hommes de la maison:-)

A toi de jouer!

Crédit photos: Freepik & Elodie Deceuninck pour Lilycraft